Flux RSS

Chamaillerie linguistique franco-belge

Publié le

Si vous ne le saviez pas encore, mon cher et tendre est Français et je suis Belge, ce qui donne parfois lieu à des petites incompréhensions linguistiques. Bien que de plus en plus rares, puisque cela fait déjà des années que j’ai troqué mes « essuis » contre des « serviettes » (j'ai toutefois toujours du mal à lâcher notre « à tantôt » qui est quand même beaucoup plus court que « à tout à l'heure »), des chamailleries peuvent encore survenir, comme ce fut le cas il y a quelques semaines.

Mes beaux-parents, qui vivent dans les Hauts-de-France, venaient d’installer leurs nouveaux w.-c. (il se passe tellement peu de chose en confinement que l'événement le plus banal du monde devient un sujet de conversation) et nous avaient envoyé une photo accompagnée de la légende « nouveau toilette installé ». Nous étions en train de déjeuner un samedi matin et j’ai failli avaler mon thé de travers. J’avais déjà cru entendre ma belle-famille dire « le toilette » ou « le chiotte », mais je me disais que j’avais sûrement mal compris ou que c’était simplement leur langue qui avait fourché. Or, là, je le voyais écrit en toutes lettres : « nouveau toilette ». Surprise, je demande directement à mon cher et tendre s’ils ont toujours fait la faute. Mon cher et tendre de me répondre que ça me choque simplement parce qu’on ne dit pas la même chose en Belgique. Alors oui, dans ce plat pays qui est le mien, on a davantage tendance à dire « aller à la toilette » plutôt que « aller aux toilettes » (personnellement, j'ai toujours utilisé les deux, je ne sais pas si mes chers compatriotes le font aussi). Il y a d’ailleurs une blague à ce sujet qui dit que si les Français disent « aller aux toilettes », c’est parce qu’ils doivent toujours en visiter plusieurs avant d’en trouver une propre (alors qu'objectivement, c'est exactement la même chose d'un côté ou de l'autre de la frontière, on ne sait jamais sur quoi on va tomber dans les toilettes publiques).

Je rebondis sur sa remarque en expliquant que oui, les Français utilisent le pluriel et non le singulier, mais que je ne comprenais toujours pas pourquoi ses parents avaient écrit « nouveau toilette ». Mon cher et tendre riposte alors qu’ils ont probablement oublié de le mettre au pluriel. Or, ce n’est pas l’absence du pluriel qui me choque ici, mais bien l’emploi du masculin ! Et mon cher et tendre d’ajouter qu’en France, on dit « nouveaux toilettes », que c’est courant. Moi, brandissant mon dictionnaire : « Mais c’est un nom féminin ! » Et mon cher et tendre de rétorquer : « Peut-être, mais on ne vit pas dans un dictionnaire, c’est entré dans la langue, c’est tout. » J’en parle à ma meilleure amie (encore plus belge que moi vu qu'elle est née dans le fin-fond de la Belgique, alors que j'ai grandi à 2 kilomètres de la frontière française) qui me dit qu’elle a déjà entendu le mot « toilette » utilisé au masculin dans des émissions françaises (regarder Stéphane Plaza et des émissions de décoration intérieure la calme durant son congé de maternité). Du coup, j’ai fait quelques petites recherches et il s’avère que cette erreur de langage est en effet courante chez nos voisins outre-Quiévrain. Elle s’expliquerait d’ailleurs par le fait qu’ils disent toujours « aller aux toilettes », la forme plurielle ne permettant pas de distinguer clairement le genre du mot, contrairement à notre expression belge « aller à la toilette ». Cela dit, comme les mots masculins se terminant par « -ette » sont extrêmement rares (hormis squelette et quintette, je n'en ai pas d'autre qui me viennent à l'esprit), j’ai du mal à comprendre la logique. Tout comme je ne sais toujours pas pourquoi ils se compliquent la vie avec leurs soixante-dix et quatre-vingt-dix (mais ça c'est une autre histoire...). Enfin bref, voilà le genre de question existentielle qu’une traductrice-rédactrice se pose le samedi matin.

Du coup, si des Français passent par ici, je voulais savoir si vous dites inconsciemment « toilette » au masculin ou si c’est uniquement typique des Hauts-de-France ? En tout cas, dorénavant, j’utiliserais plutôt « le trône » ou « les w.-c. » quand j’irai chez mes beaux-parents. En espérant ne pas vous avoir donné d’envie pressante, je vous dis à bientôt !

À propos de Elise Lignian

Traductrice de l'anglais, du russe et de l'espagnol vers le français, je travaille en tant qu'indépendante. Rédaction, correction, révision de traduction et traduction sont les services que j'offre à mes clients. Pour plus d'informations à mon sujet, consultez dès maintenant mon site http://translovart.com.

"

  1. Mais ??? J’ai vécu en France pendant dix ans, et je fréquente plus que mon quota de Français, et je n’ai jamais entendu une histoire pareille. Je tendrai l’oreille à l’avenir.

    J’aime

    Réponse
    • He bien, j’ai posé la question sur Facebook et des Français m’ont répondu. Marie/Masha de Nancy m’a avoué qu’elle disait « le toilette », de même que le copain de ma cousine, Parisien typique, qui dit « le chiotte » les rares fois où il en parle au singulier. Et l’une de mes tantes l’a même vu écrit au masculin dans un livre récemment (« le chiotte »). J’ai encore du mal à m’y faire…

      Aimé par 1 personne

      Réponse
      • Délirant. Après, bon, la langue appartient à ses locuteurs, et les tournures régionales font partie du jeu, et c’est encore heureux. Personnellement, après mon passage en France, je ne sais plus si on dit « un beurrier » ou « une beurrière », et c’est toujours la confusion sur essuie/serviette. Sans compter le cas épineux de la wassingue.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Alik Yanchinov: essays and articles

Real things under exposure

Storyshucker

A blog full of humorous and poignant observations.

Just Vee Cause

I dont have the answers, just a lot of questions.

Love Travelling Blog

Travel diaries providing inspiration for planning the perfect trip

Renard's World

My Personal Space On The Web To Post Anything That Tickles My Fancy

Ms. Unexpected

Not what you think

Globe-T.

Le Bonnet voyageur • The travelling Winter Hat

DEA Translation

Traduction institutionnelle et éditoriale

Culturescence

Des réflexions personnelles et documentées sur le domaine de la culture.

Translator Fun

for translators and interpreters

Books, j'adore

story lovers unite

A year of reading the world

196 countries, countless stories...

Laurent Laget

L'art de traduire les mots

L'autre jour

L'art de traduire les mots

Les piles intermédiaires

L'art de traduire les mots

Bons baisers de Yakoutie

Trente jours au cœur de la Sibérie

%d blogueurs aiment cette page :