Flux RSS

2022 : cinquième acte

Publié le

Le mois de mai avait si bien commencé que je suis vite tombée des nues à la première déconvenue. Suivant le fil de la fin du mois d’avril, il s’est en effet avéré un mois plutôt difficile.

C’est sur un week-end ensoleillé à Amsterdam en plein cœur de la saison des tulipes que mon mois de mai a commencé. J’avais les yeux encore remplis de couleurs après notre visite du splendide jardin de Keukenhof que mon moral a pris un sacré coup lorsque nous avons débarqué le soir-même en Angleterre sous un ciel maussade et une légère pluie, semblant annoncer la mini déprime qui allait s’abattre sur moi. Comme en mars, le retour dans notre petit logement londonien a en effet été plutôt difficile à vivre, d’autant plus que mon cher et tendre était déterminé à finaliser tous les travaux nécessaires pour optimiser l’endroit. Inutile de dire que l’appartement était donc assez chaotique durant les deux premières semaines, ce qui a mis à mal ma productivité. Ayant déjà accumulé du retard à la fin du mois d’avril, je me suis ainsi vite retrouvée littéralement submergée au cours du mois de mai. Comme si cela ne suffisait pas, j’ai appris vers la fin du mois que l’une des PM avec qui je travaillais depuis des années pour une agence de rédaction quittait son poste. Je me suis ainsi retrouvée à devoir collaborer avec trois jeunes nouveaux PM, ayant d’autres attentes et de façons de travailler, ce qui m’a quelque peu perturbée (et fait perdre pas mal de temps 😑). À cela se sont ajoutés plusieurs déceptions personnelles et ce sentiment de ne jamais pouvoir arriver au bout de cette montagne de projets. J’ai d’ailleurs terminé le mois sur une nuit blanche et avec une paire de projets toujours pas bouclés… Bref, professionnellement parlant, mai n’a pas été une partie de plaisir. Vous aurez d’ailleurs remarqué que j’ai beaucoup moins publié tellement j’étais débordée.

S’il m’a semblé fort morose, le mois de mai m’aura toutefois apporté de belles choses. Comme j’avais du mal à trouver l’inspiration dans notre petit logement, j’ai cumulé les séances de travail à l’extérieur. J’ai ainsi profité de la nouvelle batterie de mon PC portable et des belles journées du début du mois pour m’installer sous un arbre dans le parc. J’ai également passé plusieurs après-midis à déguster d’autres spécialités du petit café de la librairie depuis lequel je vous avais déjà écrit, mais surtout, je suis tombée sous le charme de la British Library, qui m’a probablement fait vivre la séance de travail la plus productive de tout ce mois-ci.

Mai m’aura aussi donné quelques plaisirs personnels. J’ai ainsi profité d’un retour en Belgique pour passer une belle soirée avec ma sœur et l’une de mes cousines à déguster les plats du tout nouveau restaurant syrien de ma tante à Tournai (si vous êtes de la région, testez les plats à emporter de Bel'Sy ! Oui, je fais de la pub, mais c’est excellent, en toute objectivité 😁), découvrir le joli parc du château de La Hulpe avec mes deux meilleures amies sous un magnifique ciel bleu et vivre une réunion de famille longuement attendue à l’occasion de la fête des mères. Côté anglais, j’ai enfin pu visiter le nouvel appartement de ma belle-sœur dans un joli coin de Cambridge et j’ai eu la joie immense d’aller voir la comédie musicale Moulin Rouge au Piccadilly Theatre. Cela faisait plus de deux ans que je n’avais plus mis les pieds dans un théâtre et j’ai eu droit à un spectacle absolument magnifique et riche en émotions.

Si ce début du mois de juin semble continuer sur la même lancée, j’espère pouvoir me rattraper et retrouver enfin l’équilibre de ce début d’année. Seul l’avenir nous dira si j’y arriverai… Rendez-vous dans quatre semaines !

À propos de Elise Lignian

Traductrice de l'anglais, du russe et de l'espagnol vers le français, je travaille en tant qu'indépendante. Rédaction, correction, révision de traduction et traduction sont les services que j'offre à mes clients. Pour plus d'informations à mon sujet, consultez dès maintenant mon site http://translovart.com.

"

  1. Pingback: Ça m’énerve : les rotations de PM dans les agences | Translovart

  2. Pingback: 2022 : sixième acte | Translovart

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Alik Yanchinov: essays and articles

Real things under exposure

Storyshucker

A blog full of humorous and poignant observations.

Just Vee

A regular gal who likes to stop and smell the flowers.

Love Travelling Blog

Travel diaries providing inspiration for planning the perfect trip

Renard's World

My Personal Space On The Web To Post Anything That Tickles My Fancy

Globe-T.

Le Bonnet voyageur • The travelling Winter Hat

DEA Translation

Traduction institutionnelle et éditoriale

Culturescence

Des réflexions personnelles et documentées sur le domaine de la culture.

Translator Fun

for translators and interpreters

Books, j'adore

story lovers unite

A year of reading the world

196 countries, countless stories...

Laurent Laget

L'art de traduire les mots

L'autre jour

L'art de traduire les mots

Les piles intermédiaires

L'art de traduire les mots

Bons baisers de Yakoutie

Trente jours au cœur de la Sibérie

%d blogueurs aiment cette page :