Flux RSS

Travailler ailleurs : la British Library

Publié le

J’avais parlé il y a deux mois déjà des bienfaits de travailler de temps en temps hors de chez soi quand on est freelance et qu’il y a une petite perte de motivation ou d’inspiration. J’ai retenté l’expérience cette semaine et j’ai trouvé l’endroit idéal pour le rat de bibliothèque que je suis : la British Library de Londres.

Lundi matin, j’ai pris l’Eurostar pour rejoindre mon cher et tendre dans la capitale britannique. Comme je débarquais à 11 heures à St. Pancras International et que je n’avais pas tellement de travail cette journée-là, je me suis dit que j’allais faire un petit tour à la British Library, l’une des plus grandes bibliothèques au monde. Elle renferme des trésors absolument incroyables (si l'on est un tant soit peu passionné par la littérature ou même simplement par le pouvoir de transmission des écrits dans tous les domaines qui soient). J’y suis allée au départ pour faire un petit tour dans les galeries et suis restée émerveillée devant une partition signée par le jeune Wolfgang Amadeus Mozart, ai regardé avec admiration le bureau portable de Jane Austen et me suis émue devant une petite histoire imaginée par une suffragette dans sa cellule de prison. J’imagine que tout le monde ne s’extasierait pas devant un bout de papier, mais voir l’écriture manuscrite d’un virtuose de 9 ans, d’une grande écrivaine ou d’une femme qui s’est battue pour nos droits est quelque chose d’incroyablement inspirant.

Partition de W. A. Mozart pour sa composition vocale God is our Refuge

J’étais sur le point de poursuivre ma visite quand j’ai aperçu tous les bureaux éparpillés dans les espaces ouverts de la bibliothèque. Comme les examens approchent, l’ambiance était particulièrement studieuse. Et quel bel endroit pour travailler ! Les bureaux sont en effet répartis tout autour de la King’s Library, une immense tour de verre abritant la collection de livres et manuscrits du roi George III. La vue sur ces rangées d’ouvrages à la belle reliure en cuir m’a irrémédiablement donné envie de m’installer à une table. Comme j’avais mon ordinateur, mon casque anti-bruit et tous les autres accessoires nécessaires dans mon sac de voyage, je me suis trouvé une petite place et me suis mise à mon tour au travail. Être entourée d’étudiants, de probables auteurs et d’autres freelances de tous âges a stimulé ma productivité. J’étais totalement dans mon élément, comme un poisson dans l’eau 😄

Les bureaux autour de la King’s Library

Je suis restée au niveau de l’entrée, qui se présente comme une grande place avec des tables disposant de prises un peu partout, mais il faut savoir qu’il y a également plusieurs salles de lecture où travailler au calme. Celles-ci sont toutefois uniquement accessibles aux personnes disposant d’un « Reader Pass », une carte que l’on ne peut obtenir que sur présentation de certains documents. Je ne pense pas en faire la demande étant donné que ces salles sont plutôt réservées aux personnes qui font des recherches et ont besoin d’accéder à certains ouvrages, mais je suis bien déterminée à retourner à la British Library la prochaine fois que je serai en panne d’inspiration à Londres. J’en profiterai pour poursuivre la visite des galeries et pour voir les expositions temporaires qu’accueille régulièrement la bibliothèque.

Bref, si vous êtes de passage à Londres et que vous cherchez un endroit inspirant pour travailler, rendez-vous à la British Library ! Elle se trouve juste à côté des gares de King’s Cross et St. Pancras International et son entrée est totalement gratuite. N’hésitez donc pas à y faire un tour si vous prenez l’Eurostar pour traverser la Manche !

À propos de Elise Lignian

Traductrice de l'anglais, du russe et de l'espagnol vers le français, je travaille en tant qu'indépendante. Rédaction, correction, révision de traduction et traduction sont les services que j'offre à mes clients. Pour plus d'informations à mon sujet, consultez dès maintenant mon site http://translovart.com.

Une réponse "

  1. Pingback: 2022 : cinquième acte | Translovart

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Alik Yanchinov: essays and articles

Real things under exposure

Storyshucker

A blog full of humorous and poignant observations.

Just Vee

A regular gal who likes to stop and smell the flowers.

Love Travelling Blog

Travel diaries providing inspiration for planning the perfect trip

Renard's World

My Personal Space On The Web To Post Anything That Tickles My Fancy

Globe-T.

Le Bonnet voyageur • The travelling Winter Hat

DEA Translation

Traduction institutionnelle et éditoriale

Culturescence

Des réflexions personnelles et documentées sur le domaine de la culture.

Translator Fun

for translators and interpreters

Books, j'adore

story lovers unite

A year of reading the world

196 countries, countless stories...

Laurent Laget

L'art de traduire les mots

L'autre jour

L'art de traduire les mots

Les piles intermédiaires

L'art de traduire les mots

Bons baisers de Yakoutie

Trente jours au cœur de la Sibérie

%d blogueurs aiment cette page :