Flux RSS

Santé !

Dans quelques jours, nous serons tous autour d’une table remplie de victuailles aux odeurs alléchantes et nous pourrons lever nos flûtes de champagne en se disant :

« Santé ! »  tchin tchin

Mais vous êtes-vous déjà demandé d’où venait cette coutume de se souhaiter une bonne santé en trinquant ?

Votre traductrice dévouée, qui adore chercher l’origine des mots et expressions, s’est penchée sur le sujet. L’étude ne s’est pas révélée simple car il existe autant d’histoires et légendes derrière cette coutume que de variétés de vins dans le monde.

L’une des explications qui revient le plus souvent prétend que l’habitude de se souhaiter une bonne santé avant de boire un verre viendrait du Moyen-Âge, époque barbare où l’on avait coutume d’empoisonner les verres de ses ennemis pour s’en débarrasser efficacement. Afin d’éviter de succomber à une mort lente et douloureuse, les gens se seraient donc habitués à entrechoquer leurs verres pour que leur boisson se mélange à celle de leurs voisins. Quitte à mourir, autant ne pas le faire seul !

Ceux qui aiment boire jusqu’à ne plus se souvenir de la soirée de la veille et à se prendre une sérieuse gueule de bois le lendemain devraient apprécier cette autre potentielle origine de l’expression qui explique qu’au Moyen-Âge, on considérait que l’excès d’alcool était bon pour la santé. En effet, il aide à purifier le corps (en vomissant ses tripes) et à dormir de tout son saoul (c’est le cas de le dire ^^).

Selon une autre explication, la coutume d’entrechoquer les verres servait à effrayer les démons contenus dans l’alcool. Cette tradition de faire du bruit pour chasser les mauvais esprits avant de boire aurait été présente chez les tribus germaniques, les Congolais ou encore les Tibétains.

Et ça donne quoi dans d’autres langues ?

En Angleterre, cheers n’aurait été utilisé comme formule de salutation avant de boire un verre que depuis 1919. Au Moyen-Âge, le terme cheer signifiait « bonne humeur ». La coutume d’entrechoquer les verres avant de boire aurait été instaurée au début du XXème siècle.

En Russie, il est impensable de trinquer sans faire de toast. Le célèbre « на здоровье » (na zdarovié), qui est en réalité faux et se prononce plutôt « за твой/ваше здоровье » (za (tvoï/vaché) zdarovié), n’est qu’une version raccourcie du toast à la russe. Avant d’enfiler un shot de vodka, chaque invité doit déclamer un toast, que ce soit à l’amour, à l’amitié, à la beauté des femmes… Si vous voulez en savoir plus sur les toasts en Russie, cliquez ici !

Dans les pays scandinaves, c’est le mot skål (skol) que l’on prononce avant de boire un verre. Les linguistes auront peut-être remarqué que ce mot se rapproche du terme anglais skull qui signifie « crâne ». En effet, les Vikings avaient pour habitude de décapiter le chef de la tribu qu’ils avaient vaincue et de boire dans son crâne (oui, vous avez bien lu) le soir-même de sa défaite en signe de respect (on est barbare ou on ne l’est pas ^^).

Pour terminer, voici une petite liste de comment dire « santé » à travers l’Europe :

Allemagne / Luxembourg : prost!

Pays-Bas : proost!

Italie : salute!

Espagne : ¡salud!

Portugal : saúde!

Norvège / Suède / Danemark : skål!

Turquie : şerefe!

Grèce : stin iyia sou!

Pologne : na zdrowie

Sur ce, je vous souhaite d’ores et déjà de passer un très bon réveillon de Noël !

Sources

http://omnilogie.fr/O/%C3%80_votre_sant%C3%A9_!

http://www.dailynorseman.com/2010/6/27/1540257/what-does-skol-mean

http://www.phrases.org.uk/bulletin_board/22/messages/526.html

Publicités

À propos de Elise Lignian

Traductrice de l'anglais et du russe vers le français, je travaille en tant qu'indépendante. Rédaction, correction, révision de traduction et traduction sont les services que j'offre à mes clients. Pour plus d'informations à mon sujet, consultez dès maintenant mon site http://translovart.com.

Les commentaires sont fermés.

Globe-T.

Le Bonnet voyageur • The travelling Winter Hat

modalalien

Translation and particulars

Culturescence

Des réflexions personnelles et documentées sur le domaine de la culture.

Translator Fun

eCards for translators and interpreters

Edith Soonckindt

Auteur, traductrice, éditrice, conseillère éditoriale

Books, j'adore

story lovers unite

A year of reading the world

196 countries, countless stories...

(Not Just) Another Translator

L'art de traduire les mots

L'autre jour

L'art de traduire les mots

Les piles intermédiaires

L'art de traduire les mots

Bons baisers de Yakoutie

Trente jours au cœur de la Sibérie

La Poutre dans l'oeil

À la recherche du sens de la mesure

Thoughts On Translation

The translation industry and becoming a translator

ATLB

Association des traducteurs littéraires de Belgique

Naked Translations

L'art de traduire les mots

Ma Voisine Millionnaire

Etre indépendant, ça s'apprend !

%d blogueurs aiment cette page :