Flux RSS

Travailler dehors

Publié le

En ce merveilleux lundi chaud et ensoleillé, je vous écris cette fois-ci non pas d’une destination lointaine mais tout simplement de mon jardin. Avec un thermomètre affichant plus de 25°C, il aurait été dommage de ne pas en profiter, surtout quand on est traducteur freelance et que l’on peut se permettre de travailler dehors (oui, je sais, vous m’enviez ^^) !

Travailler dehors

Si vous êtes, vous aussi, freelance et que vous avez la possibilité de travailler de temps en temps à ciel ouvert, faites-le ! C’est non seulement bon pour la santé mais aussi pour votre productivité. La preuve en quelques points :

– C’est beaucoup plus agréable : il n’y a rien de plus triste et déprimant que d’être enfermé dans un bureau quand le soleil inonde le ciel de ses rayons. Frustré de ne pas pouvoir en profiter, on finit par ne plus avancer dans son travail et par regarder pathétiquement sa montre toutes les 30 secondes. Au lieu de vous impatienter, allez faire le plein de vitamine D ! Et si vous êtes forcé de rester à l’intérieur, profitez de vos pauses pour mettre le nez dehors, cela vous remettra d’aplomb pour attaquer le reste de la journée.

C’est moins stressant : respirer l’air pur permet d’oxygéner votre cerveau et de vous décontracter. Le bruit du vent dans les feuilles des arbres, le chant des oiseaux, le ciel bleu, l’odeur des fleurs… peuvent vous aider à sortir de l’enfer du stress. Bien entendu, il faut aussi trouver un endroit calme qui vous permettra de profiter pleinement de l’effet apaisant de la nature. Évitez donc de vous installer à la terrasse d’un café trop bruyant ou à côté d’une plaine de jeux si vous choisissez de travailler dans un parc.

– Ça stimule la créativité : comme je l’avais déjà expliqué dans mon billet sur l’inspiration, il n’y a pas de meilleur remède contre la page blanche que de quitter son bureau. Il suffit parfois de sortir de sa zone de confort pour trouver l’idée du siècle. Travailler dehors, c’est aussi avoir l’occasion d’ouvrir son imagination et de laisser venir à soi l’inspiration.

– C’est bon pour le sommeil : combien de personnes de nos jours souffrent d’insomnie ou disent dormir mal ? Le manque de soleil et d’air frais y est pour quelque chose. Faire le plein d’oxygène, s’échapper de la routine quotidienne et renouer avec la nature vous garantira une bonne nuit réparatrice afin d’attaquer la journée du lendemain en pleine forme.

J’espère vous avoir convaincu de travailler à ciel ouvert ou, du moins, de prendre un peu plus de pauses à l’extérieur au lieu de rester enfermé dans votre bureau. À la semaine prochaine !

Publicités

À propos de Elise Lignian

Traductrice de l'anglais et du russe vers le français, je travaille en tant qu'indépendante. Rédaction, correction, révision de traduction et traduction sont les services que j'offre à mes clients. Pour plus d'informations à mon sujet, consultez dès maintenant mon site http://translovart.com.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Globe-T.

Le Bonnet voyageur • The travelling Winter Hat

modalalien

Translation and particulars

Culturescence

Des réflexions personnelles et documentées sur le domaine de la culture.

Translator Fun

eCards for translators and interpreters

Edith Soonckindt

Auteur, traductrice, éditrice, conseillère éditoriale

Books, j'adore

story lovers unite

A year of reading the world

196 countries, countless stories...

(Not Just) Another Translator

L'art de traduire les mots

L'autre jour

L'art de traduire les mots

Les piles intermédiaires

L'art de traduire les mots

Bons baisers de Yakoutie

Trente jours au cœur de la Sibérie

La Poutre dans l'oeil

À la recherche du sens de la mesure

Thoughts On Translation

The translation industry and becoming a translator

ATLB

Association des traducteurs littéraires de Belgique

Naked Translations

L'art de traduire les mots

Ma Voisine Millionnaire

Etre indépendant, ça s'apprend !

%d blogueurs aiment cette page :