Flux RSS

Ça m’énerve : les e-mails automatiques

J’avais expliqué il y a quelques mois que l’une des agences de traduction avec laquelle j’adore travailler avait été rachetée par un plus grand groupe. Si le début de la transition s’est passé sans problème, je remarque déjà des changements qui ne sont pas du tout pour me plaire. J’ai ainsi entamé décembre par un bel énervement.

Photo de Maksim Goncharenok

Jeudi 1er décembre, je reçois plusieurs demandes de traductions pour la Commission. La gestionnaire de projet (PM) qui me contacte habituellement pour ce type de projet est absente et c’est donc un PM de la nouvelle agence qui me contacte. Contrairement à ma PM habituelle, qui adresse ses e-mails à mon nom, me demande toujours si je vais bien et me détaille le projet par des phrases complètes, le nouveau PM utilise un e-mail automatique qui ne s’adresse pas à mon nom et qui énumère simplement le volume et le délai, en me demandant si je suis disponible. Sur la même journée, je reçois bien 3 demandes de ce PM pour des délais assez urgents. À chaque fois, je lui réponds que je ne suis pas disponible pour le moment, mais que je le serai à partir de telle date (comme j'avais déjà expliqué ici). Pour l’instant, tout va bien. Les choses tournent toutefois vite au vinaigre. Premièrement, je ne reçois aucune réponse à mes refus, alors que ma PM habituelle prend toujours le temps de me remercier quand même et de me confirmer qu’elle a pris note de mes disponibilités. Deuxièmement, le PM qui la remplace est revenu les jours suivants avec exactement le même type de demande pour le même délai et volume, ce qui m’a donné l’impression de parler (ou plutôt d'écrire) à un mur.

L’un de ces projets concerne la nouvelle version d’une traduction que j’ai effectuée quelques semaines auparavant. Le PM insiste donc pour que je m’en charge, sans jamais y mettre vraiment la forme. Je reçois à chaque fois le même courrier électronique, avec quelques petites modifications dans le volume à traduire ou le délai de livraison dans son énumération (en gros, il a augmenté le volume en m'accordant un jour de délai supplémentaire, ce qui restait irréalisable pour moi vu ma charge de travail à ce moment-là). Bref, je répète une dernière fois que je peux prendre X pages pour ce délai, mais que je ne suis pas en mesure d’en traduire davantage. Je pense que l’affaire se tasse puis, 2 jours plus tard, mon téléphone sonne. Détestant être dérangée par des appels téléphoniques (et détestant le téléphone tout court d'ailleurs, j'en avais déjà parlé ici), je ne réponds pas tout de suite. Et heureusement que je n’ai pas répondu sinon je me serais énervée… S’il est plus poli à l’oral qu’à l’écrit, le PM me demande, dans le message qu’il laisse sur mon répondeur, si je peux prendre au moins une partie de la traduction (question à laquelle j'avais déjà répondu 2 jours plus tôt en expliquant que je pouvais prendre X pages pour le délai proposé...). Le projet doit être livré dans moins d’une semaine et il a déjà perdu 2 jours à me poser la même question. Bref, je suis vraiment agacée par son appel, qui me laisse penser qu’il n’a lu aucun de mes e-mails (qui ont bien été envoyés et qu'il a bien reçus, j'ai vérifié). Après avoir déchargé mon énervement en expliquant la situation à ma meilleure amie puis en y réfléchissant sous la douche, je souffle un bon coup et je rappelle le PM. Entretemps, il avait heureusement trouvé 2 traducteurs pour prendre en charge une partie du projet. J’ai donc pu lui confirmer (pour la énième fois 😑) que je pouvais traduire X pages. Tout s’est bien terminé en fin de compte, mais j’appréhende les futures demandes de ce PM en question, même s’il s’est montré plus sympathique par la suite.

Comme quoi les e-mails automatiques, ça peut faire gagner du temps, mais aussi vous en faire perdre. À bon entendeur…

À propos de Elise Lignian

Traductrice de l'anglais, du russe et de l'espagnol vers le français, je travaille en tant qu'indépendante. Rédaction, correction, révision de traduction et traduction sont les services que j'offre à mes clients. Pour plus d'informations à mon sujet, consultez dès maintenant mon site http://translovart.com.

Une réponse "

  1. Pingback: 2022 : douzième et dernier acte | Translovart

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

lepapillondeslivrescerclerenevigo

Bienvenue dans le blog de France Fougère : Le papillon des livres Cercle René Vigo... et toujours des chroniques sur les livres, les arts,... beauté, mode, théâtre, etc

Alik Yanchinov: essays and articles

Real things under exposure

Storyshucker

A blog full of humorous and poignant observations.

Love Travelling Blog

Travel diaries providing inspiration for planning the perfect trip

Renard's World

My Personal Space On The Web To Post Anything That Tickles My Fancy

Globe-T.

Le Bonnet voyageur • The travelling Winter Hat

DEA Translation

Traduction institutionnelle et éditoriale

Culturescence

Des réflexions personnelles et documentées sur le domaine de la culture.

Translator Fun

for translators and interpreters

Books, j'adore

story lovers unite

A year of reading the world

196 countries, countless stories...

Laurent Laget

L'art de traduire les mots

L'autre jour

L'art de traduire les mots

Les piles intermédiaires

L'art de traduire les mots

%d blogueurs aiment cette page :